Mon kit CO2 artisanal

Pour réaliser la photosynthèse et croître, les plantes ont besoin de lumière, d’éléments nutritifs (substrat et engrais) et de gaz carbonique (CO2). Cette phase durant laquelle elles rejettent de l’oxygène a lieu la journée. La nuit, le processus s’inverse : les plantes consomment l’oxygène présent dans l’eau et rejettent du CO2.

Sans plus entrer dans les détails des processus chimiques, nous comprenons que pour que nos plantes grandissent correctement, il est nécessaire de leur fournir un substrat riche, un apport lumineux adapté ainsi qu’une quantité de CO2 régulièrement. C’est pour cette raison qu’existent les diffuseurs de CO2, particulièrement prisés par les passionnés d’aquascaping puisque les plantes occupent une place prépondérante dans cette discipline.

Seulement voilà, le prix du diffuseur est conséquent, sans compter celui des recharges qu’il faut changer régulièrement. Fabriquer un kit de CO2 soi-même paraît donc être une alternative intéressante. D’autant plus que le matériel requis est banal et est disponible à un prix peu élevé.

Place maintenant au système mis en place il y a deux jours :

Voici à quoi ressemblent les plantes de l’aquarium pour l’instant. Pour le moment, seules quelques bulles de CO2 s’échappent. Nous posterons des photos avant/après une fois que nous aurons constaté une avancée notable dans la croissance des plantes.

Edit du 6/3/14 : l’installation fonctionne depuis 2 semaines. L’aquarium présenté ci-dessus a du bénéficier du CO2 produit pendant environ 7 jours car nous avons arrêté la production durant le week-end et alternons entre cet aquarium et un autre.

Comme mentionné dans le tutoriel, il faut être patient jusqu’à ce que les premières bulles de CO2 se forment. Pensant qu’il n’y avait pas assez de levure, nous en avons ajouté, ce qui a causé une production un peu trop intensive. La réserve de sucre ne durera pas plus d’un mois alors que la quantité prévue dans la recette devrait permettre de tenir 1 mois et demi à 2 mois.

Voici une photo du même aquarium aujourd’hui. La différence n’est pas flagrante mais les plantes sont en bonne santé, produisant pas mal de ramifications. Certaines feuilles ont d’ailleurs récupéré leur aspect rosé.

Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous, la réserve de sucre est à présent largement entamée ! Nous avons également retiré le robinet qui n’avait finalement aucune utilité car pour empêcher le CO2 d’arriver dans l’aquarium, le seul moyen est de dévisser l’un des bouchons.

Si vous avez vous-même construit un kit CO2, n’hésitez pas à ajouter une actualité sur votre propre expérience (dans la partie Blog) ou à la partager sur le forum!

Si vous voulez connaître les étapes de la construction du kit, consultez le tutoriel du kit CO2 dans la partie Aquarium de A à Z d’Aquagenome.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *